Blog

Différence entre Etiopathe et Ostéopathe?

Différence entre Etiopathe et Ostéopathe?

 

C’est l’une des questions qui revient fréquemment: quelle est la différence entre l’ostéopathe et l’étiopathe?

L’étiopathie est peu connue. Certaine régions comme la Bretagne ou la région parisienne sont plus pourvues en étiopathes  alors que d’autres sont quasi désertiques. Vous n’avez sans doute jamais entendu parlé d’étiopathe c’est pourquoi cet article va tâcher de vous en faire savoir davantage. Médecine mécaniste proche de l’ostéopathie de par sa forme, la fonction de l’étiopathie est relativement bien différente de celle de l’ostéopathie. A l’instar de l’étiopathie, d’un point de vue juridique, seule l’ostéopathie est reconnue et seules les écoles d’ostéopathie agréées délivrent un diplôme officiel et reconnu.

I L’Etiopathie

a) L’histoire

L’Étiopathie est une thérapie manuelle de soins qui répond avec rapidité et efficacité au besoin immédiat de soulagement des patients. Le principe premier de l’Étiopathie est d’établir la cause des phénomènes pathologiques pour leur appliquer les techniques de thérapie manuelle les mieux adaptées. L’art de soigner remonte à la nuit des temps. D’Asklepios, (Dieu de la médecine), à Ambroise Paré, (rebouteur et chirurgien empirique, Père de la chirurgie moderne – 1509 – 1590), on trouve toujours la trace de ces techniques indispensables au bon maintien du corps dans sa fonctionnalité naturelle. Le terme Étiopathie vient du grec aïtia cause et pathos, ce qui affecte le corps. Le toucher est à l’origine même de l’acte thérapeutique, il a été le premier geste instinctif et empirique exercé sur un être vivant pour éradiquer le mal. L’Étiopathie comme méthode de recherche et de traitement s’inspire à la fois de l’empirisme des techniques ancestrales du reboutement mais aussi de l’approche systémique du fonctionnement du corps humain. L’Étiopathie est ainsi l’héritière de l’art des rebouteux qui n’ont cessé de transmettre leur savoir-faire pour réparer les accidents articulaires, du dos, de la circulation sanguine, tous ces maux qui “empoisonnent” notre vie quotidienne.

b) Comment cela marche?

Il en va finalement du corps humain comme d’une automobile. Le corps est un “système” très complexe mais cette prodigieuse machine peut tomber en panne. L’étiopathe, comme un “mécanicien”, va devoir procéder à une analyse rigoureuse et logique pour détecter l’origine de cette panne, c’est-à-dire la cause, sans la confondre avec les effets constatés. Le praticien fait un “diagnostic étiopathique” relatif à la cause. Cette analyse est donc totalement différente du diagnostic médical. Après avoir identifié l’origine des lésions, l’étiopathe va pouvoir appliquer le geste manuel qui va permettre de l’éradiquer.

 

II L’Ostéopathie

a) Définition de l’ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine de première intention. Son champ de compétence défini par décret se limite aux troubles fonctionnels, notamment musculo-squelettiques. L’ostéopathie englobe tous les moyens diagnostiques et utilise des moyens thérapeutiques exclusivement manuels. Elle s’appuie sur des recommandations scientifiques et professionnelles pour assurer le respect des droits et de la sécurité des personnes.
L’ostéopathe est un professionnel de la santé titulaire du titre d’ostéopathe obtenu après 5 années d’études dans un organisme de formation agréé par le ministère de la santé et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche.
L’ostéopathe est un expert des troubles fonctionnels qui en propose une approche diagnostique, thérapeutique manuelle et préventive basée sur une rationalité scientifique.

b) Le métier d’ostéopathe

Le métier d’ostéopathe est accessible par des organismes agréés par les ministères de la santé et de l’enseignement supérieur et de la recherche. Sa pratique est majoritairement libérale mais son développement actuel tend vers un second mode de pratique salarié, notamment au sein d’entreprises. Ce métier consiste à analyser les plaintes des personnes, à évaluer leur état de santé et à déterminer la cause de leurs troubles fonctionnels. Si ces derniers entre dans le champ de compétences de l’ostéopathie, les praticiens justifiant d’un titre d’ostéopathe organisent et réalisent un traitement exclusivement manuel (manipulations avec ou sans coussin d’évitement, mobilisations, manœuvres et techniques neuromusculaires) et, si besoin, mettent en place des prises en charge interprofessionnelles et/ou des actions de prévention.

 

 

sources : site de l’AFO http://www.afosteo.org

Site de l’étiopathie    http://www.etiopathie.com/index.php

Posted in: Articles, Conseil et autres

Leave a Comment (0) ↓